Bâtir une société plus sobre en énergie, moins dépendante des énergies fossiles et plus décentralisée, tels sont les objectifs ambitieux de la transition énergétique et ENGIE déploie toute sa capacité de recherche et d’innovation pour relever ces défis et offrir des services toujours plus performants et plus respectueux de l’environnement à ses clients.

Face à la dégradation évidente de ses marchés traditionnels, Engie accélère sa transformation pour devenir le leader de la transition énergétique dans le monde et se recentrer sur le gaz, les énergies renouvelables et les services. Pour cela Engie a mis en place une organisation forte de 24 Business Units et 5 métiers transverses.

Didier Holleaux, en charge des 5 métiers d’Engie porteurs de l’expertise par domaine d’activités et du soutien au développement des BU, est bien placé pour nous parler de cette mutation. Il nous présentera les grands axes de la transformation du géant de l’énergie et nous éclairera sur les challenges du groupe.

Parcours : Didier Holleaux, 56ans, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole des Mines de Paris est depuis juillet 2015 Directeur Général Adjoint en charge des métiers, des fonctions opérationnelles, de la stratégie et de l’ingénierie.

Didier Holleaux a commencé sa carrière en 1985 comme ingénieur chez Citroën puis Total, avant d’occuper différents fonctions dans l’administration, dont celle de directeur de cabinet du ministre de l’Energie de 1992 à 1993. Didier Holleaux rejoint Gaz de France en 1993, où il exerce différentes responsabilités dans le domaine de l’exploration-production, du transport, du gaz naturel liquéfié (GNL) et de la distribution.

Joseph SOLA, Président du GP Energie des Arts et Métiers,