Troisième période des Certificats d'Economies d'Energie : le grand décryptage
Par le Président de l'AT2E,
L’AT2E regroupe, fédère et anime la plupart des acteurs (fournisseurs d’énergie, industriels, intermédiaires ADEME…) du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE)
et Benoît FERRES, président du cabinet CAMEO, spécialiste de l'activation pour les entreprises du levier de développement que représentent les CEE
Depuis la loi POPE de 2005 initiant les CEE, c’est une révolution lente qui est en train de s’opérer, qui bouleverse en profondeur les rôles traditionnels des fournisseurs d’énergie, modifie les offres de tous ceux qui innovent autour des économies d’énergie et accélère la distribution des équipements les plus performants.
Les Certificats d’Economies d’Energie sont un des principaux outils opérationnels de financement de la transition énergétique. La 3ème période du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie débutera le 1er janvier 2015. Cet outil a été astucieusement imaginé pour financer les travaux d’économies d’énergie sans impacter le budget de l’état.
Avec environ 1 Milliard d’euros d’investissements par an de la part des fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul domestique, carburant…), la 3e période des CEE, fixant l’obligation à 700 Twh cumac, s’inscrit dans un doublement des quotas d’économies d’énergie qu'ils se voient imposés de générer pour eux même, pour leurs clients, pour leurs prospects, c’est-à-dire pour tout un chacun, entreprises comme particuliers.
De 2015 à 2017, les économies d’énergie générées grâce au dispositif des CEE correspondront à l’essentiel des engagements de la France de réduction annuelle de consommation d’énergie, dans le cadre de l’application de la directive européenne sur l’efficacité énergétique, qui impose aux états de 2015 à 2020 une réduction de la consommation d’énergie finale de 1,5% par an.
Pour cette 3ème période, le fonctionnement du dispositif a été revu, suite aux recommandations de la cour des comptes. Les sujets d'interrogation sur les nouvelles modalités d'activation des financements liés aux CEE sont multiples : rôle de l'Europe, nouvelles obligations des fournisseurs d'énergie, nouveaux process, révision des fiches d'opérations d'économies d'énergie, rôle du marché, etc…
Les deux conférenciers nous proposent une revue en profondeur des nouvelles modalités du dispositif des CEE, pour que cette 3ème période soit celle de sa maturité et de son appropriation par le plus grand nombre.

LIEU : 55 rue de la Boëtie 75008 Paris ; Metro : Miromesnil
HORAIRE : 19h00 à 21h, accueil à 18h30
Participation : 15 euros ; Etudiants : 5 euros, avec pour tous un rafraîchissement à 21h
Pour vous inscrire à la CONFERENCE, merci de remplir le formulaire accessible en cliquant sur le lien ci-après : inscription à la conférence