La crise entre l’Ukraine et la Russie a montré l’importance de la géopolitique dans le domaine du gaz. L’interdépendance entre les pays producteurs, consommateurs et de transit y est en effet beaucoup plus forte que dans le pétrole, notamment en raison de la prépondérance du transport du gaz par pipes sur de très longues distances. Face à la hausse constante de la production de gaz depuis 40 ans, comment ces questions géopolitiques impactent les échanges mondiaux de gaz ? Quel est l’effet à l’échelle mondiale de la crise russo-ukrainienne ? Comment le besoin grandissant en gaz de l’Asie bouleverse les équilibres actuels ?

Afin de porter les échanges entre toutes les parties prenantes, une association à but non lucratif, l’Union Internationale du Gaz, a été créée en 1931, et est aujourd’hui présidée par la France. Devant les nouveaux enjeux de l’industrie gazière, quelle est la place et l’influence de cette organisation regroupant 84 pays et plus de 40 compagnies gazières internationales ?

Georges Liens vous apportera des éclaircissements sur toutes ces questions.

Détails : La conférence aura lieu le jeudi 9 octobre 2014 à 19 h, l'accueil sera ouvert à partir de 18 h 30 à l'ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, 75007 PARIS.

Participation : 15 euros, 5 euros pour les étudiants.

Inscription en ligne